L'Angleterre et les Etats-Unis piratent les cartes SIM


D'après The Intercept, les services secrets britanniques et américains auraient pénétré les serveurs de Gemalto pour récupérer les clés de chiffrement de cartes SIM. Cette société est le plus grand fabricant de cartes SIM et fournit 450 opérateurs dans le monde.

Les deux pays en auraient profité pour surveiller les conversations de personnes sans avoir obtenu une autorisation. Les services secrets auraient intercepté des conversations d'ingénieurs et d'employés de quelques sociétés.

Gemalto viens d'affirmer qu'il n'était pas au courant de cela et qu'un de ses responsables était extrêmement choqué et que cela ne se reproduirait plus.