À la découverte des Pixels de chez Google

"Les Nexus sont morts, vive les Pixels !"

Cette semaine, le géant de Mountain View a invité les journalistes pour présenter ses nouveaux produits dont ses premiers smartphones "maison" : le Pixel, et sa version améliorée le Pixel XL. Ils sont disponibles en trois coloris (Really Blue, Quite Black et Very Silver) à un prix compris entre 759 et 1 009 euros, selon les modèles.



Le design des bêtes

Le moins qu'on puisse dire, c'est que le design est atypique. La face arrière est métallique sur les ⅔ inférieurs et est recouverte de verre sur la partie supérieure. On y trouve dans le coin en haut à gauche la partie photo et au milieu à la limite verre/métal un capteur d'empreintes digitales. La partie inférieure se contente d'antennes réseau peu discrètes et d'un sobre logo Google. La face avant elle, est un peu plus dérangeante. On y trouve les accessoires classiques, à savoir une caméra, un haut-parleur et le capteur de luminosité. Jusque-là rien d'anormal, mais ce qui gêne le plus c'est le placement de ceux-ci. En effet, on observe des bordures d'écran très importantes sans qu'elles ne servent à la mise en place de choses utiles comme des boutons capacitifs ou un second haut-parleur par exemple. Les tranches, elles, sont les seules à êtres "normales". Elles sont arrondies pour une meilleure prise en main et on y trouve seulement les boutons Volume et Power, tous deux sur la tranche droite.


Si vous voulez protéger votre tout nouveau smartphone, vous pouvez acheter une coque personnalisée de chez Google avec votre photo préférée ou l'image Google Maps de votre choix.

Qu'ont-ils dans le ventre ?

Les deux appareils viennent avec la même configuration technique, sauf pour quelques éléments. Voici un tableau comparatif entre les deux Pixels et le Nexus 6P pour vous aider à vous faire une idée des caractéristiques techniques.




La partie photo

Selon Google, les Pixels seraient les meilleurs photophones au monde, rien que ça. Pour appuyer ses propos, la firme américaine a équipé les Pixels de capteurs photo arrière de 12,3 mégapixels avec des pixels larges de 1.55µ et une ouverture f/2.0 pour des meilleures prises de nuit. Le tout, accompagné d'un autofocus à détection de phase doublé d'un laser pour plus de rapidité et de précision. Pour les fans de selfies, les Pixels disposent d'une caméra avant de 8 mégapixels avec une ouverture f/2.4 et des pixels de 1.44µ.



Du côté vidéo, les deux smartphones peuvent se vanter d'un mode ralenti en HD à 240 fps et d'un mode 4K.


Android 7.1, la dernière sucrerie de Google

Les deux Pixels tournent tous les deux sous la dernière mouture du système d'exploitation Android, qui apporte son lot de nouveautés. Parmi elles, nous avons Google Assistant, la nouvelle intelligence artificielle d'Android destinée à remplacer Google Now. Cet assistant, au contraire de Now, peut avoir une conversation avec vous (ce qui n'est pas sans rappeler un certain Siri), faire des petits jeux si vous vous sentez seul, ou simplement lui demander l'heure de votre train. Malheureusement, Google Assistant n'est pour le moment disponible que sur les Pixels.

  
D'autres nouveautés sont également de la partie comme le launcher Pixel, pour le moment exclusif aux deux appareils (sauf si vous téléchargez l'APK) avec sa nouvelle interface mieux soignée et plus fluide, la compatibilité avec Daydream (interface pour la VR). Il y a aussi de petits changements mineurs comme la disparition d'Hangouts au profit du service de chat vidéo DUO ou une petite animation au réveil du smartphone ou mieux, le stockage illimité des photos et vidéos dans le cloud sans perte de qualité.




Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire