[Test] Meizu M5 Note : une autonomie remarquable !


Meizu est une entreprise chinoise fondée en mars 2003, spécialisée dans la fabrication de lecteurs MP3 et MP4 basés sur la technologie Flash et dans la conception de smartphones. Depuis quelques années, la marque essaie de se faire une place parmi les géants que sont Apple et Samsung en proposant des smartphones de très bonne qualité. Après le MX6, c'est au tour du M5 Note d'être testé par mes soins.

Déballage


Comme pour le MX6, l'emballage est plutôt moderne avec une boîte blanche sur laquelle nous avons le nom du produit sur la face avant et des informations d'ordre technique sur la face arrière. À l'intérieur, nous retrouvons le smartphone, accompagné d'un chargeur secteur, d'un câble microUSB vers USB, d'une paire d'écouteurs, d'un outil d'éjection de la carte SIM et d'un guide de prise en main rapide disponible en plusieurs langues.

Design


Le Meizu M5 Note ressemble beaucoup au MX6. Je le trouve magnifique ! Le design métallique et le placement des bandes antennes, des boutons, du capteur d'empreintes digitales font de lui un très bel appareil. Un peu plus imposant que le MX6, il a des dimensions de 153,6 x 75,8 x 8,1 millimètres et un poids de 175 grammes. Encore une fois, les finitions sont extrêmement précises, il n'y a pas de jeu au niveau des boutons de volume et d'allumage. C'est quelque chose que j'apprécie énormément chez Meizu.


Sur le côté gauche nous retrouvons un tiroir qui permet, quand on l'ouvre à l'aide de l'outil fourni, d'y insérer deux cartes nanoSIM ou une carte nanoSIM et une carte microSD. C'est très pratique car on peut gérer sa ligne personnelle et sa ligne professionnelle en même temps ou gérer une seule ligne avec la possibilité d'étendre le stockage jusqu'à 128 Go.


Sur la face avant, nous retrouvons un capteur d'empreintes digitales, le même que celui du MX6. Ce dernier est très rapide. Il permet de déverrouiller le smartphone en 0,2 secondes seulement avec un angle de reconnaissance de 360° ! Il suffit d'effleurer le capteur avec son doigt et le tour est joué. La forme du capteur est bien, ni trop grande ni trop petite. Par ailleurs, il est possible d'enregistrer jusqu'à 5 empreintes différentes depuis les réglages.

La prise en main est bonne, si ce n'est qu'il est glissant et un peu plus lourd que la plupart des smartphones actuels.

Le smartphone embarque une LED à l'avant qui s'allume lorsque l'on reçoit une notification. On n'est pas obligé d'allumer l'écran pour savoir si l'on a reçu un message. C'est quelque chose que j'apprécie énormément ! Comme avec le MX6, il n'est pas possible de personnaliser cette LED. À force, je m'y suis habitué et je trouve que la personnalisation n'est pas indispensable.

Écran


Le M5 Note embarque un magnifique écran IPS 2,5D de 5,5 pouces qui offre une définition Full HD (1 920 x 1 080 pixels) et une résolution de 403 ppi. En rentrant un peu plus dans les termes techniques, le taux de contraste est de 1000:1 et la luminosité maximale de 450 cd/m². C'est au-dessus du OnePlus 3 et un peu en dessous du Honor 8, ce qui est très bon ! Le rendu d'Epic Citadel est juste incroyable ! Les graphismes sont à couper le souffle. Le rapport taille/écran est de 71,6 %, ce qui est correct. 


Contrairement à de nombreux smartphones, la partie située en dessous de l'écran n'est pas utilisée. En effet le terminal signé Meizu n'embarque pas de touches capacitives (retour, menu, applications ouvertes). Ne vous inquiétez pas, le bouton Home sert de touche retour. Un simple appui dessus et vous voilà sur votre page précédente. Je trouve cela plus pratique qu'une touche dédiée. De plus, il est possible d'activer la fonction "Retour tactile" afin d'avoir un retour haptique lorsque l'on touche le bouton. Pour accéder aux applications ouvertes, il faut effectuer un slide de bas en haut sur l'écran. Ce que j'apprécie tout particulièrement, contrairement au système d'exploitation de la marque a la pomme, c'est la possibilité de fermer toutes les applications en même temps. Cela permet de vider la mémoire vive rapidement. Et pour accéder au menu, il suffit de presser le bouton principal. 


Un des points positifs de cet écran (que l'on ne retrouve pas sur tous les smartphones) : il est possible de créer des raccourcis en se rendant dans Paramètres>Accessibilité>Activation par geste. En activant cette fonction, vous pourrez accéder plus rapidement à vos applications favorites. Par exemple, dessiner un "O" ouvrira l'appareil photo, un "S" ouvrira Snapchat, un "Z" la lampe torche, etc. Cette fonctionnalité est entièrement personnalisable, avec n'importe quelle application présente sur le smartphone. Cela évite de perdre du temps à déverrouiller son appareil, bien que le capteur soit très rapide.


Photo/Vidéo & Son



La partie photo est le plus gros point positif de ce smartphone. En effet, il embarque un capteur dorsal de 13 mégapixels (4 128 x 3 096 pixels) avec une ouverture f/2.2 et un flash bi-tons. Cette ouverture, plus petite que celle du capteur du MX6, capte moins la lumière, ce qui permet de faire des photos avec un rendu moins lisse, donc plus naturel. Je trouve que, pour son prix, la qualité photo est excellente. À l'avant, nous avons un capteur de 5 mégapixels (2 592 x 1 944 pixels), qui permet de faire de très beaux selfies. 


L'appareil photo du Meizu dispose de plusieurs modes (automatique, manuel, beauté, panorama, champ lumineux, ralenti, rechercher, macro et gif). Le mode manuel permet de paramétrer l'appareil photo en fonction de ce que l’on souhaite faire. Il est possible de gérer la durée d'exposition, l'ISO, la compensation de l'exposition, la saturation, le contraste, et la balance des blancs. Je trouve que c'est très pratique, surtout lorsque l'on souhaite prendre des photos et que les conditions ne sont pas optimales.


"Rechercher" permet de prendre en photo des flashs codes. C'est vraiment pratique car on n'est pas obligé de télécharger une application dédiée. Pour ce qui est des modes beauté et champ lumineux, je n'en ai pas trouvé de réelle utilité. En revanche, j'ai cette fois-ci réussi à prendre de belles photos avec le mode macro.


Pour la vidéo, l'appareil permet de filmer en Full HD (1 920 x 1 080 pixels). La prise vidéo est fluide, la mise au point est rapide et la stabilisation correcte, ce qui nous offre un bon rendu.


C'est au niveau du haut-parleur que j'ai été déçu. Celui-ci n'est pas très bon. Le son n'est pas puissant et il est trop criard lorsqu'il est poussé au maximum. C'est dommage... En revanche, le son lors d'appels téléphoniques est plutôt bon. On n'entend pas les bruits parasites externes et le correspondant nous entend bien.


La marque a fourni une paire d'écouteurs filaires embarquant une télécommande, similaire aux anciens écouteurs Apple. Le son de ceux-ci est très bon ! Pour regarder une vidéo ou un film, je vous conseille de les mettre.

Performances


En ce qui concerne les performances, c'est un peu moyen. En effet, le smartphone a du mal à faire tourner les jeux tels que Asphalt 8 ou Dungeon Hunter 5, ce qui nuit à la fluidité. Néanmoins, l'interface est fluide et on arrive sans problème à utiliser l'appareil avec plusieurs applications ouvertes en même temps. Ce dernier n'est donc pas fait pour les personnes jouant aux jeux gourmands. Il embarque un processeur Hélio P10 octa-core cadencé à 1,8 GHz de la marque MediaTek. Au niveau du GPU, Meizu a opté pour un Mali-T860. Le tout est épaulé par 3 Go de RAM. C'est dommage d'avoir autant de mémoire vive avec un processeur qui est un peu en retrait.


Comme les autres smartphones que j'ai testés, j'ai réalisé un test avec AnTuTu Benchmark, l'application qui permet de connaître les performances de l’appareil. Le M5 Note a obtenu le score de 45 733, ce qui est correct pour un appareil vendu moins de 300 euros mais qui reste quand même en retrait par rapport à la concurrence (Honor 6X ou Huawei P8 Lite 2017). Avec un meilleur processeur, il aurait pu atteindre le haut du milieu de gamme sans problème.

Interface


Le Meizu M5 Note tourne sous FlymeOS 5.2, basé sur Android 6.0 Marshmallow. L'interface m'a entièrement conquis, j'en suis fan ! Elle reprend l'apparence d'iOS et est beaucoup plus simplifiée qu'Android. Elle est fluide, épurée et très intuitive. La marque a même prévu un mode facile permettant de rendre l'utilisation du smartphone plus simple. Cela peut être très pratique pour les personnes âgées par exemple.


Je ne vais pas vous énumérer toutes les différences entre les OS mais je vais quand même vous parler des principales fonctionnalités. Tout d'abord, il n'y a pas de tiroir d'application, on retrouve les applications alignées sur l'écran d'accueil. Ensuite, il est possible de fermer toutes les applications ouvertes d'un seul coup. Enfin, l'application "Sécurité" permet de nettoyer (cache, fichiers indésirables, etc.) et accélérer l'appareil. Ainsi que gérer les autorisations, la batterie et l'antivirus.


Petit détail, le smartphone dispose des mêmes émoticônes qu'iOS et j'en suis très content ! Il faut avouer que ceux d'Android ne sont pas très esthétiques...


Le point un peu contraignant est que les applications Android ne sont pas installées par défaut (y compris le Play Store). C'est donc problématique si l'on veut télécharger une application. Heureusement, il est possible d'installer "Google Installer", une application qui permet d'installer les services Google tels que Google Framework, Google Service, Play Store et Google Maps. Cela se fait grâce à l'application "Hot Apps" présente par défaut sur le smartphone. Il ne faut pas oublier que ce dernier est un appareil chinois, donc principalement destiné à la Chine. Il est donc normal de ne pas avoir accès aux services Google par défaut. Une fois le package d'applications installé, vous pourrez profiter pleinement de l'expérience Android, avec la surcouche maison signée Meizu.

Autonomie


L'autonomie du M5 Note est excellente ! En effet, sa batterie lithium-ion (non amovible) de 4000 mAh lui permet de tenir presque deux jours d'utilisation normale (SMS, réseaux sociaux, jeux, photo, etc.). Le temps de charge est très impressionnant grâce à la technologie de charge rapide mCharge qui assure un chargement de 60% de la batterie en seulement 30 minutes. Pour la recharge complète, il faut compter 1 heure 30 environ. L'appareil se charge sur secteur à l'aide de l'adaptateur et du câble microUSB vers USB fournis.

Conclusion


Le Meizu M5 Note est un très bon smartphone de milieu de gamme qui impressionne par son design et sa qualité photo. De plus, il est compatible 4G LTE de catégorie 6. Seul le processeur est un peu en retrait par rapport aux concurrents, ce qui lui donne la note de 8/10. L'appareil se décline en deux versions (16 Go ou 32 Go) avec trois coloris différents (argent, gris et or) dont le prix varie entre 229,90 € et 249,90 €. C'est un excellent rapport qualité/prix !

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire