[Test] iskn Slate 2+ : une tablette tout-terrain pour numériser ses dessins


iskn est une entreprise française basée à Grenoble qui a conçu un produit permettant "d'enrichir et faciliter l'interaction avec le monde numérique" : la Slate. C'est une tablette qui permet de numériser instantanément ce que vous écrivez sur papier (dessin, notes, etc.) et de le visualiser directement sur écran. La marque m'a donc envoyé la Slate 2+ (pack "Essentiel") afin de la tester !

Déballage


Livrée dans une boîte assez grande et visuellement attrayante, la Slate 2+ se dévoile en étant accompagnée d'un nombre conséquent d'accessoires tels qu'un crayon à papier, un stylo noir, une bague (taille S), deux pinces, un carnet à dessin, un câble microUSB vers USB et un manuel d'utilisation. Tous les accessoires permettant le bon fonctionnement de l'appareil sont donc fournis. J'aurais cependant apprécié avoir une pochette de protection afin de ne pas abîmer la Slate lorsque l'on est en déplacement et pouvoir transporter les accessoires. Toutefois, il est possible d'en acheter une directement sur le site du constructeur, ainsi que d'autres accessoires tels qu'une trousse, un stylet, des clips et des stylos.

Design


La Slate 2+ est un beau produit, sobre et élégant que l'on peut emmener partout en raison de sa grande compacité (266 x 186 x 7 millimètres) et de son poids très raisonnable (380 grammes). Elle se glisse donc facilement dans un sac à dos ou une pochette.


Sur la tranche supérieure, on accède au port microUSB, au bouton d'alimentation qui permet également de passer d'un mode à l'autre et à la LED indiquant l'état de la tablette (filaire, Bluetooth, sans écran).


Sur la face avant, on retrouve un bouton permettant d'accéder à une nouvelle page, un bouton créant un nouveau calque et une LED permettant de paramétrer les crayons/stylos. Sur cette même face se situe la partie active, sur laquelle il est possible d'écrire, délimitée par quatre marqueurs.

Une liberté dans le choix de ses crayons


La Slate 2+ se démarque de la concurrence en offrant la possibilité de travailler avec les accessoires que l'on utilise habituellement pour dessiner ou prendre des notes. Il est dès lors possible d'utiliser une multitude d'outils, que ce soit votre stylo fétiche ou le crayon qui vous permet de réaliser tel ou tel détail, dans la mesure où la bague peut être placée correctement.


En effet, l'objectif d'iskn n'est pas de modifier votre façon de créer, mais d'y ajouter une fonction supplémentaire qu'est la numérisation. Si vous avez besoin de gommer sur votre dessin, placez la bague au niveau de la gomme et le tour est joué !

Plusieurs utilisations possibles


La particularité de la Slate 2+ est la liberté d'utilisation qu'elle offre à travers ses différents modes. Tout d'abord, elle s'utilise de façon "classique" en branchant le câble USB à un ordinateur (Mac ou PC) afin de profiter de ses créations sur grand écran. Il suffit juste d'installer l'application Imagink disponible sur le site du constructeur. Il suffit ensuite de positionner un papier quelconque sur la partie active de la tablette en le fixant sur les extrémités à l'aide des deux clips fournis, de prendre le stylo en main et de laisser la magie s'opérer. Le dessin est numérisé instantanément.


Ensuite, la Slate s'utilise en Bluetooth avec un smartphone ou une tablette (iOS ou Android). L'appairage est très rapide, il suffit juste de télécharger l'application Imagink disponible gratuitement sur l'App Store et le Play Store. Je trouve cette possibilité d'utilisation très pratique, notamment si l'on ne dispose pas d'un ordinateur ou si l'on souhaite tout simplement envoyer un dessin à un ami. Je vous recommande toutefois de privilégier l'utilisation avec une tablette, qui offre une meilleure visibilité sur ce que vous êtes en train d'écrire ou de dessiner.


Le troisième mode est celui que j'affectionne tout particulièrement car il permet de profiter des services de la Slate, même lorsqu'on ne dispose pas d'écran. Ce mode sans écran enregistre vos créations afin de les retrouver en version numérique par la suite. En effet, la Slate 2+ dispose d'une mémoire interne de 4 Go (ce qui correspond à plus de 400 000 feuilles) et d'une autonomie d'environ 7 heures. Il est dès lors possible de l'utiliser lorsque l'on est dans les transports, en cours lors d'une prise de notes ou à l'extérieur pour dessiner. Une fois revenu à la maison, il suffit simplement de se connecter à la Slate depuis un ordinateur, un smartphone ou une tablette, afin d'accéder à la version numérique de ce que l'on a créé.


Enfin, la Slate 2+ peut être utilisée comme une tablette graphique ! iskn met à disposition un logiciel permettant de configurer cette fonction en choisissant par exemple la sensibilité. Ainsi, vous pourrez réaliser vos dessins sur Imagink et les terminer sur l'application de votre choix telle que Photoshop, Illustrator, Gimp, etc. C'est notamment pour cela qu'il est possible de créer plusieurs calques sur un même dessin, directement dans l'application du constructeur.


Pour cette utilisation plus "professionnelle", la marque a prévu un stylet appelé "the Tip" avec une bague intégrée permettant de travailler directement sur la tablette sans papier. Néanmoins, cet outil est vendu séparément, ce qui est dommage. Vous pouvez cependant utiliser un stylet que vous possédez déjà en plaçant la bague dessus.


L'application Imagink est simple d'utilisation et très intuitive ! Elle permet de choisir le crayon, la taille du crayon et la couleur souhaités. Il est possible de superposer différents calques, de retoucher une image téléchargée sur internet, de revoir la façon dont le dessin a été conçu à l'aide de la fonction "replay", d'accéder à la mémoire et de connaître le niveau de batterie de la Slate. Elle permet également de savoir où se trouvent les perturbations métalliques qui altèrent l'utilisation de la tablette. Enfin, il est possible d'exporter ses créations sous différents formats (PNG, JPG, MP4, SVG, PSD ou IMGK).

Quelques remarques


J'ai rencontré certaines latences et bugs à deux ou trois reprises qui entraînaient un manque de précision sur le dessin. Cela était certainement dû aux objets métalliques environnants, bien qu'ils aient été placés à 20 centimètres de la tablette, comme recommandé par la marque. Toutefois, je n'ai pas remarqué de perturbations depuis. Il faut donc bien veiller à ce qu'aucun objet métallique ne soit à proximité.

Conclusion


La Slate 2+ est un très bon produit qui permet de numériser ses créations sans pour autant modifier la façon de les réaliser. Simple, rapide, efficace et compacte, elle permet aux amoureux du dessin de donner vie à leurs œuvres et de pouvoir les retravailler de façon plus précise sur les logiciels de leur choix. Pour ma part, ne sachant pas très bien dessiner, je l'utilise pour faire des croquis et retoucher des photos sur Photoshop. Cela offre une autre expérience qu'avec une souris. La Slate 2+ est donc commercialisée à 179€ pour le pack "Essentiel" et à 199€ pour le pack "2-en-1".

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire