Dropshipping : Comment créer une boutique en ligne en minimisant les risques

Autant être clair d'entrée de jeu : en entrepreneuriat, le risque zéro n'existe pas. Au moment où vous décidez de devenir votre patron, vous devez prendre conscience que cela implique de lourdes responsabilités. Entre vos mains moites, vous tiendrez les économies de plusieurs années, le rêve de toute une vie et peut-être l'avenir financier de vos employés...

Présenté comme le moyen le plus sûr de se lancer sur internet, le dropshipping n'est pas forcément synonyme de réussite immédiate. Avant de pouvoir tout quitter pour parcourir le monde, il vous faudra travailler dur et être malin comme un singe.


Un univers de plus en plus concurrentiel

Avec la démocratisation d'internet, les boutiques de vente en ligne ont poussé comme des champignons. Si le secteur de la mode reste le plus représenté (58 %), les autres domaines sont très loin d'être mis de côté. Peu importe ce que vous désirez acheter, il y a forcément un site disposé à vous livrer dans la minute. 

Et c'est bien là le problème... Vendre sur internet n'a jamais été aussi dur. Selon la Fédération du E-commerce et de la Vente À Distance (FEVAD), la France comptait plus de 180 000 sites marchands en juin 2019. 

Sur les 100 milliards de chiffres d'affaires enregistrés en 2019, la vaste majorité (plus de 60 %) est réalisé par les ténors du net. Dans cette lutte acharnée, Amazon, Cdiscount, Fnac, Veepee, et Booking.com se taillent la part du lion. En tant que vendeur en dropshipping, il n'est pas toujours évident de se distinguer de la masse. Fort heureusement, cela est loin d'être une fatalité...

Concevoir une stratégie de dropshipping redoutable

La plupart des experts marketing vous diront que le moyen le plus simple d'attirer les prospects, c'est de créer un produit unique. En tant que propriétaire d'un e-commerce de dropshipping, c'est difficilement réalisable... Les produits que vous commercialisez sont produits en masse et vendus par des milliers d'autres d'e-commerçants... Pour améliorer vos chances, ne vous reposez pas sur vos lauriers.

Nouer de véritables relations avec ses fournisseurs

Sans vous imposer, essayez d'établir des contacts stables avec vos différents collaborateurs. Respectez vos engagements. Soyez toujours cordiaux. Si vous pensez qu'ils peuvent bénéficier d'une opportunité, n'hésitez pas à leur en parler. Recommandez-les autour de vous. Ce faisant, vous gagnerez leur confiance et cela se traduira en espèces sonnantes et trébuchantes. Quand il est mis en confiance, un fournisseur n'hésite pas à offrir des services sur-mesure tels que des facilités de paiement, des prix revus à la baisse ou même des livraisons express.

Avoir plusieurs fournisseurs

On ne le répétera jamais assez : "Il ne faut jamais mettre tous ses œufs dans le même panier". En ne vous approvisionnant que chez un seul fournisseur, vous vous mettez à sa merci... En cas de fermeture, de hausse de prix ou de manquements de sa part, vous risquez de mettre la clé sous la porte. Un conseil : ayez toujours les contacts de 3 à 5 grossistes fiables.

Écrire ses fiches produits

Est-ce vraiment la peine d'encore le répéter ? Les fiches produits envoyés par les fabricants ont été utilisés tellement de fois qu'elles sont nuisibles au référencement. Pour que votre site web soit unique, mettez-vous devant votre écran et déclamez votre plus belle prose.

Reactions

Publier un commentaire

0 Commentaires