[Test] Condor Allure M3 : un smartphone algérien à moins de 300€


Fondée en 2002, Condor est une entreprise leader en Algérie dans les domaines de l'électroménager et de l'électronique. Un peu plus tôt dans l'année, la marque a souhaité s'étendre à l'international en s'attaquant au marché européen, et plus particulièrement la France. C'est ainsi que la firme algérienne débarque, avec comme fer de lance l'Allure M3, un smartphone borderless proposant la reconnaissance faciale 3D.

Déballage

Le modèle reçu, prêté par la marque, est fourni sans la boîte mais cette dernière contient notamment un chargeur secteur, un câble USB-C, une paire d'écouteurs, un adaptateur USB-C vers jack et un guide d'utilisation.

Design


Le Condor Allure M3 est un très beau smartphone qui inspire le haut de gamme. Doté d'un dos en plastique effet verre doux et agréable au toucher et d'un écran recouvrant 90% de la surface avant totale accompagné d'une encoche, il se trouve bel et bien dans l'ère du temps ! Certes il ressemble à l'iPhone X d'Apple, mais c'est la tendance cette année et il faut s'y faire. Pour ma part, je n'y vois aucun inconvénient. Il est assez glissant mais ne prend pas du tout les traces de doigts. Le smartphone est imposant avec des dimensions de 155 x 76 x 8,4 millimètres et un poids de 210 grammes. La finesse n'est donc pas au rendez-vous, le smartphone faisant un peu bloc dans la main. Quoi qu'il en soit, on s'y habitue assez rapidement, notamment en raison de ses belles courbes arrondies.


À l'arrière, on retrouve le double capteur photo positionné à la verticale, ainsi que les inscriptions "Condor" et "Allure M3". Un capteur d'empreintes digitales est également de la partie mais il est tellement bien intégré au dos qu'on a du mal à l'atteindre avec le doigt. Après un petit temps d'adaptation, il est en réalité très ben placé et tombe naturellement sous l'index.


Le contour de l'appareil abrite les boutons power et volume sur la tranche droite, tandis que le tiroir SIM est situé à l'opposé. Ce dernier permet de loger une nanoSIM et une microSIM ou une nanoSIM et une microSD (jusqu'à 128 Go).


La partie inférieure du smartphone est constituée du haut-parleur et du port USB Type-C. Pas de prise jack à l'horizon.



Écran


L'Allure M3 embarque un écran LCD IPS de 6,2 pouces, d'une définition Full HD+ (2246 x 1080 pixels) et d'une résolution de 404 ppp. Ce dernier est très lumineux et bien contrasté. C'est au-dessus de la moyenne pour un smartphone à moins de 300€ ! De plus, son format 19:9 occupe 90% de la surface avant totale, de quoi maximiser votre confort lors de sessions de jeux ou séances cinéma.

Photo/Vidéo & Son


Équipé d'un double capteur à l'arrière, le fleuron de la marque entend prendre de belles photos qui surpassent celles prises par son concurrent le Wiko View 2 Pro. Nous avons donc un objectif principal de 16 mégapixels, accompagné d'un objectif secondaire de 5 mégapixels s'occupant du flou d'arrière-plan. Le capteur principal offre de beaux clichés avec des couleurs bien restituées, même si l'exposition éprouve quelques difficultés avec notamment un ciel qui tend vers le blanc. Le second, quant à lui, est utilisé pour le flou d'arrière-plan qui est très réussi et précis au niveau du détourage.


Le capteur frontal est également de 16 mégapixels. Ce dernier est très bon, on réussit à obtenir de beaux détails, avec toutefois une exposition et un flou d'arrière-plan qui demandent à être mieux maîtrisés.


Pour ce qui est de la vidéo, l'appareil peut filmer jusqu'en Full HD (1080p). Les remarques précédentes s'appliquent ici aussi, avec également une mise au point un peu lente et une stabilisation moyenne voire inexistante. Le résultat obtenu n'est donc pas très convaincant, on aurait attendu mieux de la part de Condor. Gardons tout de même en tête que nous sommes sous la barre des 300€.


Enfin, l'audio est un des deux points les plus décevants sur cet Allure M3. Equipé d'un simple haut-parleur, il ne parvient pas à produire un son clair et équilibré comme l'on retrouve sur le Wiko View 2 Pro. Ici, la distorsion est trop présente et l'équilibre n'est pas maîtrisé. Un petit effort à faire de ce côté-là.

Performances


Après la pluie, le beau temps. C'est sur la partie performances que cet Allure M3 m'impressionne le plus ! Équipé d'un processeur octa-core Helio P60 cadencé à 2 GHz et couplé à 4 Go de RAM et 64 Go de stockage, il est extrêmement fluide et peut faire tourner tous les jeux du moment tels que PUBG ou Asphalt 9 sans la moindre latence ni surchauffe excessive. La concurrence n'a qu'à bien se tenir ! Par ailleurs, il obtient la note de 138 833 sur AnTuTu Benchmark, ce qui est largement au-dessus de la moyenne.


Aujourd'hui, le marché des smartphones est assez étendu et il est difficile pour une marque de s'imposer sans proposer de réelles nouveautés. Condor l'a bien compris et c'est ainsi que son fer de lance dispose d'une reconnaissance faciale 3D. Cette dernière, contrairement à ce qui se fait habituellement sur du milieu de gamme, et même du haut de gamme, crée un modèle 3D visant à reconnaître une multitude de points du visage. C'est bien plus sécurisé que la reconnaissance faciale 2D qui peut être trompée à l'aide d'une simple photo.
De plus, elle est très rapide et performante dans toutes les situations (lorsqu'il fait nuit, lorsque l'on ne regarde pas directement le smartphone, etc.).

Le second point le plus décevant est la réception des données mobiles. En effet, l'Allure M3 est compatible 4G mais uniquement de catégorie 4. Le débit est donc restreint et cela se ressent fortement lorsque l'on passe d'un smartphone à l'autre. C'est dommage. Peut-être que mon opérateur devrait aussi améliorer son réseau (merci Free).

Interface


L'Allure M3 tourne sous Android 8.1 Oreo, accompagné de sa surcouche constructeur assez simpliste mais efficace. L'interface se présente de la même façon qu'Android stock, à quelques différences près, comme par exemple des réglages plus intuitifs et un affichage global moins "brut".


Parmi les fonctionnalités proposées, on retrouve la possibilité de désactiver la barre de navigation afin de disposer d'une surface d'écran plus grande. Pratique lorsque l'on navigue sur internet ou sur les réseaux sociaux. Cette barre se substitue donc par des gestes de glissement à la façon "iPhone X" que je trouve plus pratiques. Ensuite, d'autres gestes que vous pouvez voir sur la photo ci-dessous viennent faciliter l'utilisation du smartphone.


Autonomie


Le Condor Allure M3 dispose d'une très bonne batterie de 3050 mAh qui lui permet de tenir une bonne journée d'utilisation normale. Un très bon point. Par ailleurs, il dispose de la recharge rapide qui lui permet d'atteindre 50% en 45 minutes. C'est supérieur à ce que proposent les smartphones haut de gamme tels que le Huawei P20 Pro ou le LG V30 mais cela reste excellent pour de l'entrée de gamme. Il faut compter deux heures pour la recharge complète. De plus, il est compatible avec la recharge sans fil. Un excellent point !

Conclusion


Condor frappe fort pour son arrivée en France en proposant un beau smartphone, puissant, autonome, capable de prendre de belles photos et embarquant la technologie de reconnaissance faciale 3D, le tout à moins de 300 euros. Nous sommes dans une période un peu chargée en termes de sortie de terminaux dont les prix varient dans ces eaux-là (Wiko, Honor, Xiaomi, etc.) et je pense que Condor a un rôle important à jouer, que ce soit avec son Allure M3 ou avec ses futurs produits. Une disponibilité sur Amazon en deux coloris : noir ou argent.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire