PayLCD : la plateforme de vente d'écrans cassés


La quantité de smartphones vendus augmente de façon exponentielle depuis maintenant quelques années, ce qui fait le bonheur des constructeurs mais aussi des réparateurs. En effet, si les ventes augmentent, le nombre d'écrans cassés augmente également. Il faut distinguer deux types d'écrans cassés : celui qui est fissuré et celui qui est inutilisable. Dans le premier cas, la dalle LCD reste intacte, seulement la vitre est fissurée. L'appareil reste donc pleinement utilisable. Dans le second cas, c'est la dalle LCD qui est impactée et l'appareil devient inutilisable.

Les réparateurs de smartphones disposent d'une grosse quantité de pièces détachées, et notamment d'écrans cassés. Lors d'une réparation, l'écran fissuré est remplacé et devient ainsi un déchet. Il se pose dès lors une question à caractère environnemental : que faire de l'écran cassé ?

PayLCD prend les choses en main en rachetant les écrans cassés afin de les réparer. Cette plateforme de rachat d'écrans cassés, créée il y a cinq ans en France, reçoit des milliers d'écrans tous les mois venant notamment de professionels mais aussi de particuliers. L'entreprise rachète les écrans qui peuvent potentiellement être réutilisés par la suite. La démarche est extrêmement simple. Il faut dans un premier temps renseigner la quantité d'écrans cassés à envoyer, créer un compte et valider le rachat des écrans. Suite à cela, le site prend en charge les frais d'envoi et il ne reste plus qu'à attendre de recevoir le paiement.

Dès l'arrivée des écrans, une batterie de tests est effectuée pour savoir si la dalle LCD est bien intacte. Si tel est le cas, PayLCD rachète l'écran dans l'objectif de le réparer, et de le revendre par la suite. Seulement le verre est remplacé, le tactile est laissé d'origine. Les réparateurs peuvent ainsi se débarrasser de leurs déchets en faisant un geste pour l'environnement et en recevant un complément de revenus.

1 commentaire: